Cédric Bouteiller

Oeuvres

Bio

Cédric Bouteiller est né en 1970. Il étudie l'art plastique et la philosophie à Aix-en-Provence. Puis il voyage de Marseille à New-York ou de Londres à Shangaï.

La ville est pour Cédric Bouteiller, une inspiration artistique. Il la décompose en s'inspirant de la ville industrielle et du mythe de la vitesse. L'artiste à su trouver une inspiration créatrice à travers la ville contemporaine. En effet, les couleurs et les formes sont décomposées pour laisser entrevoir une transparence citadine. Ainsi, la disparition des centres, la discontinuité des plans, la rupture de séquences et le morcellement spatial sonts présents dans le travail démesuré de Cédric. À travers ses techniques tel que des mixages avec des photographies personnelles, des images issues de l'industrie médiatique qu'elles soient cinématographiques, publicitaires, éditoriales, d'affiches trouvées dans les rues réelles, un romantisme se laisse s'échapper.

Cédric Bouteiller se sert du graffiti, lettrisme, affiche, qui se cache dans les zones urbaines. L'artiste met la ville à plat, sur toile où nous est offert sans mystères, libérant ainsi, émotions, tourment du coeur et de l'âme telle que la réaction du sentiment contre la raison. Le rêve peut être atteint tout comme l'inconscient ou le souvenir. Le voyage est alors abouti.

L'espace photographique est synonyme de flash back, où une multitude de clichés à la fois singuliers, familiers et étrangers se bousculent sur une même toile. Ce bric-à-brac de curios iconographiques que l'artiste s'applique à mettre en scène, réveille cette somme d'expériences propres à tout un chacun. Proche des séduisantes cartes postales et des beaux posters tour-opérateur, cet esthétique de l'hybridation photographique incite, excite notre inlassable désir de voyager, au point d'en fantasmer les lieux convoités.

Cédric Bouteiller devient alors créateur d'un nouvel espace urbain. En mélengeant photographies, couleurs et collages, il révèle la diversité de cette ville qui peut être culturelle et personnelle. Nous nous trouvons ainsi, à la limite du réel et de l'irréel.

Bio Anglais

Cédric Bouteiller is born in 1970. He study applied art and philosophy in Aix-en-Provence. Next, he travels from Marseille to New-York or from London to Shangaï.

For Cédric Bouteiller, the city is a real artistic inspiration. He was based by industrial city and speed myth. He found a creativ inspiration across the contemporary city. In fact, colours and forms are decomposed to lets see urban transparency. In the Cédric Bouteiller work, there is senses disappearances, discontinuity of maps, sequences ruptures. Movements, reverses, cuts-up and coloring occupy real space. We can see romanticism behind his different technical like: personal photography mixing, images from multimedia industry’s (cinema, publicity etc.).

Cedric Bouteiller use Graffiti, letters, posters, that we can find in urban spaces. In his canvas, the city is unveiled, without mystery, like this we can see the heart emotion like feeling against reason. Dream can be reach like unconscious or memory. The travel is accomplished.

The photography space is synonym of flash-back, where singular pictures, familiar or stranger are on the same canvas. This bric-à-brac of iconographic curiosity reveals every-body experience. Near of the postal card or the posters, this hybridization of photography excite our desire to travel.

Cédric Bouteiller became a creator of a new urban space. By mixing colors and sticking, he reveals the diversity of city who can be cultural and/or personal. We are in the limit of real and irreal.